© 2006-2019 - Ecolodo - Tous droits réservés

Thérapie par ondes de chocs

Principaux effets des ondes de choc radiales :


Augmentation de la circulation sanguine et création d'une néo vascularisation dans les zones de traitements.
Dégradation des dépôts calcaires de façon à stimuler leur réabsorption.

 


Action antalgique par hyper stimulation et libération d'endorphines.

Modification de la perméabilité membranaire des cellules.


Modification de l'arc réflexe du contrôle du tonus musculaire.
Fragmentation et détertion du tissu pathologique permettant ainsi aux tissus sains environnants de servir de support à la cicatrisation tissulaire.

Indications :


Les bursites ; les tendinopathies avec ou sans calcifications ; les épines calcanéennes ; les périostites ; les aponévrosites plantaires ; les fibroses musculaires ; points gâchettes si utilisation de tête spécifique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comparaison d'un traitement à base de corticoïdes sous forme d’infiltrations, à un traitement manuel (MTP), à un traitement par ODC et à une guérison naturelle. 

Ses résultats sont les suivants :

  • A 6 semaines :

Groupe infiltré : 92 % de succès ;
Groupe Ondes de chocs: 78 % de succès ;
Groupe mtp : 47 % de succès ;
Groupe non soigné : 32 % de succès ;

  • A 52 semaines :

Groupe mtp : 91 % de succès ;
Groupe Ondes de chocs: 88 % de succès ;
Groupe infiltré : 62 % de succès ;
Groupe non soigné : 53 % de succès.

Le cabinet est équipé du Swiss DOLORCLAST®, système pour tous les traitements par ondes de choc radiales. Equipement de référence dans le traitement des tendinopathies et des lésions musculaires. Le traitement est non-invasif, sans effet secondaire et sans immobilisation ni incidence sur l’activité quotidienne du patient.